Chaque année, plus de 800 000 saisonniers travaillent en France dans différents secteurs. Comment ces personnes, avec un métier saisonnier, vivent-elles au quotidien ? Quel est leur rythme de vie ? Pourquoi ont-elles choisi ce mode de vie ? 

L’emploi saisonnier en quelques chiffres 

L’emploi saisonnier, comme son nom l’indique, se caractérise par l’exécution d’un travail appelé à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes et en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs (vacances scolaires par exemple). 

D’après l’INSEE, en 2015 les emplois saisonniers représentaient 12% des contrats de travail en France, soit près d’un contrat sur huit. Ces emplois concernent majoritairement le secteur touristique (hébergement, restaurant, activités récréatives et sportives) et l’agriculture. Deux secteurs qui représentent en 2017, 12,4% du PIB soit 275 milliards d’euros.

Nous pouvons également rajouter que ces emplois représentent jusqu’à plus de 65 % des projets de recrutement annuels sur les territoires du littoral et de la montagne selon une étude de France Stratégie

Ainsi, les emplois saisonnier contribuent considérablement à l’économie française.

Qui sont les saisonniers ?

Les salariés concernés ne sont pas seulement des lycéens ou étudiants en demande d’un job d’été, on parle aussi de saisonniers permanents qui enchainent les missions de travail entre la saison d’hiver et d’été. France Stratégie classe ces travailleurs saisonniers en 4 catégories (3) : 

  • Les moins de 25 ans principalement des étudiants 
  • Les saisonniers dit de compléments (ceux qui ont un travail à l’année et qui en ajoute un pendant les vacances) 
  • Les saisonniers agricoles 
  • Les « grands » saisonniers pour qui il s’agit plutôt d’un mode de vie 

Les grands saisonniers, des passionnés

Les saisonniers permanents, les « grands » saisonniers sont des personnes pour qui leur rythme de vie s’articule autour de la saisonnalité en général mais aussi, et surtout, en fonction de leur passion

Les moniteurs sportifs (ski, surf, voile etc), pisteurs secouristes ou encore encadrant d’activités sportives sont soumis aux conditions météorologiques et au calendrier des vacances scolaires. De ce fait, le saisonnier est amené à changer de poste de travail, d’entreprise ou même de secteur professionnel plusieurs fois dans l’année. Ainsi la mobilité professionnelle du saisonnier est inévitable. 

Pour Arnaud Zirnhelt, la mobilité professionnelle « c’est juste un changement de plus dans l’année  par rapport à une personne classique ». Ce moniteur de voile et de snowboard mène sa vie entre Les Arcs et Gruissan. Grâce à sa bivalence, il travaille donc à l’année en suivant le rythme des saisons. 

À l’inverse, certains saisonniers parcourent le monde pour travailler sur la même saison à l’année. Clément, l’un de nos anciens étudiants du DEUST, est moniteur de voile et souhaite continuer son métier saisonnier en partant dans des pays qui le permettent comme au Brésil ou aux Caraïbes par exemple. 

Ces deux travailleurs saisonniers ont une chose en commun : vivre de leur passion

« Chaque journée est une aventure lorsqu’on travaille en tant que saisonnier. La découverte de nouveaux territoires, de nouvelles entreprises, de nouvelles personnes etc, est une fantastique opportunité de vie lorsqu’on est accompagné » déclare Noémie Castillo. « Depuis plus de vingt ans, Idwane accompagne les personnes désirant travailler dans le secteur des sports de plein air et leur garantie une employabilité à l’année ».

Des perspectives d’évolution sont bien évidemment possibles contrairement à certaines idées reçues. Pierre Morlac, l’un de nos anciens étudiants en DEUST également, est lui moniteur de ski et maître-nageur sauveteur. Depuis 2015 il est le gérant d’une école de ski, Oxygène, à Val Thorens. Aujourd’hui, avec son associé, ils gèrent deux écoles de ski. 

Finalement, le métier de saisonnier permanent, tous secteurs confondus, est un métier de passion avec de belles perspectives d’évolution et d’opportunités si on sait les saisir !

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure d’un saisonnier, contactez-nous !