La saison d’hiver se prépare ! L’occasion de vous présenter un métier phare de nos montagne : le moniteur de ski. Personnage incontournable de l’univers montagnard, le moniteur de ski est avant tout un pédagogue en contact avec les personnes qu’il encadre et à qui il enseigne la glisse. Le métier attire de nombreuses personnes chaque année, mais le parcours qui permet d’y accéder est long et très sélectif.

LE MÉTIER DE MONITEUR DE SKI

Un moniteur de ski est un éducateur sportif visant à faire progresser un public dans une ou plusieurs disciplines sportives. Le terme de moniteur de ski est générique puisqu’il englobe aussi bien l’enseignement du ski que du snowboard ou du télémark. Il peut aussi encadrer des randonnées en raquettes (un marché qui s’est fortement développé ces dernières années) ou encore à ski. Très rares sont ceux qui usent de cette dernière prérogative, celle-ci relevant plus du domaine et des compétences des guides de haute montagne. Le moniteur de ski est un acteur du tourisme intervenant essentiellement dans des activités de loisirs.

MARCHÉ DE L’EMPLOI – Moniteur en France

La France est la première destination mondiale du ski avec chaque année plus de 7 millions de skieurs dont 2 millions de touristes étrangers. Le tourisme de sports d’hiver représente 7 % du chiffre d’affaires du tourisme national. Et contrairement aux idées reçues, les écoles de ski manquent de moniteurs. Que vous soyez diplômés ou en cours de formation, de réelles opportunités d’emplois existent.

COMPÉTENCES

  • Être un excellent skieur
  • Connaître les dangers de la montagne et maîtriser parfaitement les règles de sécurité
  • Être un bon pédagogue et pouvoir adapter son enseignement à son public
  • Être un bon animateur auprès d’un groupe d’enfants et d’adultes

SALAIRE – Combien gagne un moniteur de ski ?

La rémunération varie entre 9 000 et 20 000€ brut la saison d’hiver (4 ou 5 mois) selon le nombre de cours donnés et la notoriété de la station.

Pour un moniteur de ski salarié d’un organisme de vacances ou de tourisme, son salaire sera d’environ 1 500€ brut par mois + primes.

EMPLOI – Quel statut choisir ? 

Le moniteur de ski est un indépendant avec un statut d’auto entrepreneur en général. Un Moniteur ESF n’est donc pas salarié. Obtenez plus d’informations sur le statut en nous contactant

FORMATION – Comment devenir moniteur de ski ? 

Il faut suivre une formation qui dure en moyenne 8 ans en France. Celle-ci se conclue avec l’obtention du diplôme moniteur de ski. En obtenant le diplôme français vous pourrez travailler n’importe où dans le monde. 

Pour accéder à la formation, il faut posséder un solide niveau technique mais des préparations existent pour accéder à ce niveau. Chaque année, ce sont environ 350 nouveaux moniteurs qui sont formés. 

> 1ère étape : Passage au Test Technique

La première étape pour devenir moniteur de ski est d’obtenir le test technique. Ce test est une épreuve chronométré qui consiste à descendre un slalom. Le candidat a le droit à deux passages par hiver. Le test est accessible à partir de 17 ans.

Notre partenaire Alpes Academy vous permet de préparer le test technique grâce à une formation de 4 mois.

> 2ème étape : Cycle préparatoire

Après l’obtention du test technique, le candidat intégré un cycle préparatoire de 10 jours environ. Cette formation permet de préparer les aspects pédagogiques de l’enseignement du ski alpin, la démonstration d’un mouvement, la réalisation des mouvements imposé « virage experts-moniteur », les principes de sécurité élémentaires et les compétences linguistiques.

Écoles proposant la formation : 

l’ENSA (Ecole Nationale de Ski Alpin)

CNSNMM (Centre national de ski nordique et de moyenne montagne).

> 3ème étape : Passage à l’Eurotest

L’épreuve consiste à descendre un slalom géant. Le candidat est chronométré et doit respecter le temps donné.

> 4ème étape : 1° Cycle 

(4 semaines)

UF « Fondamentaux de l’enseignement du ski alpin en milieu montagnard enneigé »

5ème étape : 2° Cycle

(5 semaines)

1° UF : Pratiques compétitives

2° UF : Maîtrise technique et pédagogique de l’enseignement du ski alpin

3° UF : Sécurité sur pistes, hors pistes et milieu montagnard enneigé avec le test Eurosécurité

A l’issue de ce cursus, le moniteur obtient son diplôme d’état de ski 1er dégré.

> En savoir plus sur le métier et la formation de moniteur de ski

Nous pouvons vous proposer des solutions de financements pour les formations en alternance. 

Découvrez nos offres d’emploi et de formation, ici

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter !

Sportivement,