Avec lui, pas question d’avoir le vertige. Vive les hauteurs et les sommets ! Le moniteur d’escalade est avant tout un enseignant qui transmet son savoir, non seulement en haute altitude, mais surtout en toute sécurité et en s’adaptant à son public.

LE MÉTIER DE MONITEUR D’ESCALADE

Le moniteur d’escalade enseigne les différentes techniques de grimpe. Il propose la découverte de la verticalité sur des sites naturels non enneigés inférieurs à 1 500 mètres (ou en haute montagne) ou sur des sites artificiels. De la via ferrata à la grande voie, en passant par des blocs ou par des terrains d’aventure, il transmet sa passion avec un maximum de sécurité à un public varié.

Ce professionnel de l’outdoor ouvre la voie aux participants en mettant en place le balisage du parcours avant le début de chaque activité et devra s’assurer que tout le monde est correctement équipé. Il transmet les techniques à adopter pour réussir l’exercice et supervisera l’activité tout au long de son déroulement. Pour pouvoir mesurer la progression de chacun, il existe une cotation spécifique à l’escalade :

  • Du 3 au 5a : Facile
  • Du 5b au 6a+ : Perfectionnement
  • Du 6b au 6c+ : Difficile
  • Du 7a au 7c+ : Très difficile
  • Du 8a au 9b : Très haut niveau (si vous arrivez jusque-là, vous faites partie des meilleurs mondiaux !)

COMPÉTENCES

C’est un passionné de la nature, qui a un bon sens de l’observation et de la concentration. Il doit également posséder de fortes aptitudes pédagogiques et doit toujours rester très vigilant, prudent et attentif.

SALAIRE

Le moniteur d’escalade est rémunéré entre 1500 € et 2000 € bruts par mois en fonction de son expérience. Il peut être salarié ou travailler en tant qu’indépendant.

FORMATION

Différents diplômes existent pour se former au métier de moniteur d’escalade :

La formation DEUST APN se réalise en deux ans. Elle est proposée par l’Université de Lyon I, notre partenaire depuis 1999. Elle peut être réalisée en alternance. Cette formation vous mène tout droit au métier de moniteur d’escalade.

Le DEJEPS escalade :  ce diplôme permet d’enseigner l’escalade sur blocs et sur sites sportifs jusqu’au premier relais. Il s’adresse aux personnes souhaitant travailler en clubs, en salles d’escalade et en collectivités territoriales.

Le Brevet d’État d’Éducateur Sportif (BEES) Escalade et Canyon permet à son titulaire d’enseigner :

  • l’escalade sur SAE à toutes altitudes
  • l’escalade sur SNE jusqu’à l’altitude de 1500 m à l’exception des sites enneigés ou de ceux dont l’accès ne peut s’effectuer qu’en traversant des zones enneigées et des sites dont la fréquentation fait appel aux crampons, piolets ou plus généralement aux techniques de la neige et de la glace.
  • le canyonisme

Le diplôme d’Etat d’alpinisme-guide de hautes montagnes permet d’enseigner l’escalade de compétition en haute montagne.

BPJEPS APT (activités physiques pour tous) : découverte, animation, initiation et apprentissage jusqu’au premier niveau de compétition en escalade sur sites artificiels ou naturels (escalade de blocs, site découverte, parcours aménagé) à l’exclusion de la via ferrata.

CQP  animateur d’escalade sur structure artificielle : encadrement de tout public pour une initiation jusqu’aux premiers niveaux de compétition dans la limite de 360h/an.

Si vous êtes intéressé(e) par ce métier, nous pouvons vous proposer des solutions de financements pour les formations en alternance.

Sportivement,